La guerre civile Libanaise, l'invasion Israélienne 1975 - 1982 + Vidéo A REGARDER

Publié le par Zen

La guerre civile Libanaise, l’invasion Israélienne 1975-1982.

 Le problème Israélo-palestinien, les guerres Israélo-arabes ne tardent pas à s’étendre au Liban, et à déstabiliser le pays. L’OLP (Organisation de Libération de la Palestine ) se base massivement au Liban avec des centaines de milliers de réfugiés et des groupes armées : les Fedayyins. Le pouvoir chrétien principalement dirigé par le clan de la future famille présidentielle les Gemayel et leur milice les phalangistes (Kataeb) sont hostiles au palestiniens les accusant de vouloir renversé l’état libanais et le remplacer. Très vite les dérapages tournent à l’affrontement déclaré. La guerre est enclenché par l'attaque d'un bus transportant des civils palestiniens, par des miliciens phalangistes, le 13 avril 1975.

Le Liban, la perle du Moyen-Orient, devient un véritable champs de bataille, sur lesquels les ennemis du monde, USA et URSS, Arabe, Palestiniens, Israélien, Iraniens, Saoudiens, Francais, Anglais et différente milices libanaise de différentes communautés vont s’affronter de manière direct et indirect avec des enjeux considérables.

Les Phalangistes du clan Gemayel vont devenir l’allié d’Israël et des acteurs principaux de la guerre, financé, armée, entraîner par l’état hébreu. Fondé par Pierre Gemayel, puis dirigé par son fils Béchir jusqu'à son assassinat en 1982 par les Syriens ( d'autres disent par les Israéliens ), les phalangistes seront connus pour les nombreux assasinats sur des personnalités politiques, et des civils libanais et palestiniens comme « samedi noir » ou sur ordre de Béchir, des centaines de musulmans seront égorgés à la frontière qui marque la séparation entre Beyrouth Est « Chrétien »  et Ouest «  Musulman ». Mais le fait le plus marquant sera les massacres des camps de réfugiés Palestiniens de Sabra et Chatila en 1982, ou prés de 2000 personnes, hommes, femmes et enfants, seront tués durant 48 heures, par les miliciens phalangistes sous l’œil bienveillant de l’armée Israélienne qui entouré les camps.

La guerre du Liban aura faits plus de 150 000 morts, 300 000 blessés, et des milliers de disparus.

  Vidéo sur Beyrouth de 1966 à 2006

   

Vidéo vous présentant Beyrouth durant la guerre civile, l'intervention Syrienne, l'invasion Israélienne, accompagné d'une musique captivante, nous voyons le depart  dans un clash entre Palestiniens et Phalangistes Libanais. 

Publié dans hezbollah-resistance

Commenter cet article

BILAL 25/10/2006 21:49

QUEL BANDE D'ASSASINS C PHALANGISTE !!! ILS FOUTENT TROP LA RAGE !! cé dé TRAITRES !!

Joanne 13/10/2006 00:04

Je me demande si les libanais vont un jour vivre en paix, c'est clair que beyrouth est magnifique, mais cette video est trop touchante