Hezbollah : légitimité redoutée

Publié le par La Voix de la Résistance

Hezbollah : légitimité redoutée

Le Hezbollah existe uniquement au Liban et répond à une nécessité d’assurer la sécurité et la défense du peuple libanais en tant que pays souverain, libre et démocratique. Il possède deux ministres et plusieurs Députés à l’Assemblée Nationale, c’est un acteur politique qui revendique légitimement la défense territoriale de son pays. Il participe activement aux œuvres sociales au point que  M. Olmer et son armée ont bombardé des parcs d’attractions pour enfants (comme le Funny World à Saida) et un hôpital au seul prétexte qu’ils sont gérés par des membres du Hezbollah.

L’armée régulière libanaise est une armée symbolique et n’est pas en mesure d’assurer la protection des frontières. Le Liban est un pays pacifique et les pétrodollars auraient vite permis la création d’une armée surpuissante si telle avait été la volonté de ses dirigeants. Le Pays du Cèdre ne veux pas ressembler à Israël qui viole depuis sa création en 1948 toutes les lois internationales et le droit humanitaire au mépris de toute l’Humanité.

 

Le Hezbollah, n’est pas une milice car il ne combat pas un parti libanais mais un agresseur étranger, dangereux et récidiviste. Bush voudrait en réalité que le Hezbollah soit sous contrôle étatique pour permettre son infiltration par la CIA et le Mossad comme beaucoup d’autres pays de la région… Actuellement, il n’a aucune prise sur les membres du Hizb ce qui est contraire aux ambitions hégémoniques des architectes du « Nouvel Ordre Mondial ».

La grande crainte américano sioniste est que le modèle « Hezbollah » soit reproduit dans les autres régions voisines dont la conséquence serait l’échec cuisant de la réalisation du « Gouvernement Mondial ». C’est ainsi que l’Etat Major israélien a repoussé le cessez le feu depuis deux semaines car il avait planifié l’action terroriste de kidnapper Siyed Nasrallah. C’est un échec retentissant de l’armée terroriste israélienne laquelle aurait voulu redorer son image et accepter, en cas de succès, un cessez le feu après avoir « décapité » le Hezbollah. La technologie sophistiquée américano sioniste ne peut venir à bout de l’unité, de la volonté et du martyre d’un peuple convaincu de la légitimité de son combat.

Commenter cet article