Finalité / Moralité de la guerre de Juillet 2006

Publié le par La Voix de la Résistance

  

Moralité et finalité de la guerre de Juillet 2006

En s'attaquant aux infrastructures civils Libanaise, Israel n'as pas fait preuve de force, mais de faiblesse, pas de courage mais de lacheté. La défaite militaire Israélienne qui fût confronté à un Hezbollah préparé, sûre de lui et bien équipé, à fait secoué un pays ou l'armée constitue la colonne vertébrale de la société.

Le 3 septembre 2006 : Un sondage effectué en Israël par le Ben Gurion Institute : Les Israéliens croient Nasrallah qui pour eux était plus authentique que le propre dirigents.

Le renseignement est un enjeu essentiel dans une guerre. Israel avait un manque de renseignement énorme sur le Hezbollah qui est la guérilla la plus secrète au monde selon des spécialistes militaires. Les positions occupées jusqu'a l'an 2000 par l'ennemis, furent reprise par les combattant Chiites, et renforcés. Chaque mètre, chaque fenètre, chaque porte fût une lutte acharnée.

La destruction d'un navire de guerre Israéliens, fut la première "surprises" du Hezbollah :

"Les surprises que je vous avais promises vont commencer dès maintenant. En ce moment, en mer, au large de Beyrouth, le navire de guerre israélien qui a attaqué nos infrastructures, frappé les maison de notre peuple, nos civils, vous le voyez brûler. Il coulera et avec lui des dizaines de troupes sionistes israéliennes." En ce qui concerne le nord d'Israël, il dit : "Nos enfants ne seront pas les seuls à être tués. Notre peuple ne sera pas le seul à être déplacé. Ces jours-là sont terminés. C'était ainsi avant 1982 et avant 2000. Ces temps sont révolus. Je vous promets que cette époque est terminée."  dira Hassan Nassrallah sur tout les télévisions du monde.

En Israel le ton change. Eux qui avait garantie au Américains une opération terminé avant 7 jours, se retrouve dans l'impasse, l'opinion publique gronde, les pertes militaires sont lourdes, et les bavures comme Cana au Sud-Liban ont sali l'image de l'état Hébreu, perçu par les opinions comme un état voyou et terroriste.

La guerre fût longue et dure, mais le Hezbollah n'a pas été battu. Ils sort en position de force, grandit politiquement dans l'ensemble du monde arabe, plusque crédible au Liban ou sa popularité explose, divisant l'Occident entre les américains qui le classe terroriste et les pays de l'Union Europééne comme la France, l'Allemagne, l'Italie mais aussi la Russie qui refuse.

Le Hezbollah dispose encore de suffisament de force pour lutter encore.

Aucun des 2 soldats Israéliens enlevés, n'a été ramené.

Quelques semaines apres la fin de la guerre Hassan Nassrallah fait en plein fief Chiite de Beyrouth une apparation triophante et un meeting collossal devant plusieurs centaines de milliers de partisans. En Israel, c'est la deuxieme guerre perdu face au Hezbollah, et les voix meme dans l'armée s'élève pour réclamer la tête du 1er ministre et du minstre de la défense. Le general Dan Haloutz sera contraint de démissionner, et une enqûete est mise en place pour comprendre les echecs de la guerre.

  La question du désarmement de la Résistance été clairement refusé, " Tant que le pays ne disposera pas d'une armée capable de défendre tout le Liban et tout les Libanais."

Le Hezbollah est une armée trés disciplinée. Si l'ordre est donné qu'aucun combattant et qu'aucune arme ne doit être vue dans l'ensemble du Liban, cette consigne sera respécté à la lettre. Mais du côté Israélien malgré le cessez-le-feu, les violations de l'espace aérien libanais continuent, et Israel à utilisé des bombes a fragmentations, interdites par les conventions internationales, 1 million environ, dans l'ensemble du Sud Liban, qui explose à retardement, tuant des centaines de civils et menaçant des millers d'autres.

  

Commenter cet article

Anonimus 18/03/2007 20:04

PERSONNE NA GAGNE CETTE MAUDITE GUERRE !!!

b3albaké 15/03/2007 21:51

MEME CHEZ LES CHRETIENS ILS CRIENT " ABOU HADI !!! "

Ben Ali 23/10/2006 23:46

Est ce que dotre leader dans le monde arrive a rassemblé a chak meeting autant de partisant, il é vraiment trop fort le sayed !