Le bilan libanais

Publié le par La Voix de la Résistance

  

Le bilan Libanais

  Bilan Humain

  Entre 1200 et 1300 civils tués dont un tiers ont moins de 12 ans, 4000 bléssés et 900 000 réfugiés

  Bilan matériels et économiques

Les pertes économiques sont évaluées à 6 milliards de dollars. Les ponts, pistes d'aéroports et du port, routes, transports en commun, usines électriques, stations services, postes d'essence, dépôts de nourriture, etc. sont détruits bloquant le pays tout entier.

Le Liban a aussi perdu sa saison touristique, alors qu'il attendait 2 millions de touristes pour cet été, ceux qui étaient déjà sur place ont été rapatriés pendant les premiers jours du conflit. 

Le 10 août, le bilan matériel comprend la destruction d'approximativement 15000 logements, 900 usines, commerces, fermes et marchés, et exactement 630 kilomètres de routes et 29 infrastructures vitales (aéroport de Beyrouth, ports, réservoirs d'eau, stations d'épuration, centrales électriques) ; ainsi qu'un nombre indéterminé de relais de télévision, radio et téléphonie, de sites religieux, de bases militaires et autres équipements.

Au lendemain de la guerre le Hezbollah commenca l'aide financière et les reconstructions promises dés le début pour les populations dont les habitations ont été détruite. 10 000 dollars ont été versé à chaque sinistrés ( environ 15000 ) pour se re-loger, tout en assurant la reconstructions des maisons et remplacent les biens perdus. La popularités du parti qui à ainsi tenu ses promesses en les appliquant sans perte de temps est plus forte que jamais. Le gouvernement n'a toujours pas apporté d'aide au population alors que plusieurs milliards de dollars ont été récoltés lors des conférences internationales visant a aider le pays ( ou à l'endetter encore plus disent certains )

Une catastrophe écologique

Une catastrophe écologique s'ajoute à la catastrophe humanitaire au Liban. Une marée noire dans la mer fermée du Liban (la mer Méditerranée, suite aux bombardements le 14 juillet par l'aviation israélienne des réservoirs de pétrole de la centrale électrique de Jiyé, au sud de Beyrouth. De 10 000 à 15 000 tonnes de brut se sont déversées dans la mer, qui serait souillée sur une longueur de 140 kilomètres. La marée noire a même atteint les cotes syriennes, et certaines sources affirment que cette même marée pourrait atteindre les cotes turques et grecques en raison de la direction du vent. Un nuage toxique de plus de 30 Km de long se dégage de l'incendie du dépôt. Cela pourrait également ajouter des dégâts terrestres à la catastrophe écologique.

  Le bilan militaire

Dans sa guerre contre le Hezbollah, Israel à volontairement visé la faible armée Libanaise, cette même armée qu'elle souhaite pourtant voir deployé le long de la frontière qui n'a jamais été capable de défendre le pays. 35 soldats libanais ont été tués.

Du côtés du Hezbollah 200 combattants sont morts en martys

Israel affirme avoir tué dans les environs de 600 combattants. Mais le Hezbollah signale toutes ses morts, car le martyr est une fierté.

  

Commenter cet article

BILAL 25/10/2006 22:02

jsp qu'on pourra vite retourné a beyrouth beach !!

Gawid 25/10/2006 21:59

Je suis libané chrétien, avant je n'été pas spécialement pour hizballah, mais depuis la derniere guerre, celui ki néttait pas avec hizballah est devenu pour eux, israel a meme bombardé les quartiens chrétien ou ya aucun lien avec hizballah, donc on les soutiens dans cette guerre contre les terroriste israelienns !!!